Lien entre promoteurs et politiciens

Comité référendaire Chêne-Bougeries • 7 février 2018

Nous avons tous reçu le flyer de 8 pages édité par le promoteur du projet « Rigaud-Montagne ». Comme c’est le même promoteur qui a réalisé le projet « Jean-Jacques Rigaud », il y a beaucoup de similitudes entre les documents! Le projet « Jean-Jacques Rigaud » se veut en harmonie avec son environnement. Jugez-vous même! Nous pouvons donc craindre le pire! Et malheureusement le projet « Rigaud-Montagne » sera plus dense que ce qui vient d’être réalisé au nord de la route Rigaud. Il ne faut pas oublier que c'est une zone protégée qui est autour du ruisseau. Sur cette zone, on ne peut ni construire de place publique, ni de jeux d’enfants, ni de commerce etc… C’est le parfait trompe l’oeil de la faible densité! Juste en apparence.

 

Nous ne pouvons être que surpris de la présence de responsables communaux dans un flyer de promoteur immobilier. Une conseillère municipale en perd même son arithmétique budgétaire!  En effet, si elle souligne le manque de finances de la commune pour acheter la parcelle, quelques lignes plus bas elle espère que la commune achète un immeuble du projet pour y créer un jardin d’enfants ou une crèche! Malgré tout nous comprenons puisque le jardin d’enfants « Les Castagnettes », actuellement présent sur la parcelle Grosjean, sera détruit et remplacé par une déchèterie!

 

Nous sommes tout aussi étonné de voir qu'un conseiller d’Etat a été convaincu de s’immiscer dans une votation communale!

 

Enfin, n’oublions pas: plus de 1000 signatures ont été recueillies pour dire non à ce projet. Nous remercions les personnes qui nous ont donné leurs signatures et leur confiance. Nous formulons à nouveau ici le souhait d’arriver à une solution bien plus ambitieuse pour cette parcelle que ce qui est proposé pour le moment.

Fichiers